insermL'INSERM Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale , vient de publier une étude qui tend à montrer que l'allaitement pourrait contribuer à un meilleur dévelopement psychomoteur.

A l'âge de deux ans, les enfants qui ont été allaités sont légèrement plus précoces que les autres pour le langage. A trois ans, un avantage est observé sur le plan psychomoteur.

Comment expliquer ces résultats ? « Il existe une hypothèse biologique forte. Le lait maternel est très riche en acides gras essentiels, oméga 3 et oméga 6, indispensables au développement cérébral. Ces acides gras sont de bonne qualité et très bien assimilés par l’enfant » décrit Barbara Heude. 

« Plus l’allaitement est long, meilleurs sont les scores. Et ce lien est renforcé en cas d’allaitement exclusif »

Lire l'article